Retour en images… 6 – Piccolo Boehm

Piccolo Boehm 7 – Bye bye…

Et voilà… c’est la fin d’une aventure…

Après quelques derniers réglages, le changement d’un ressort, et diverses petites broutilles du genre… Je crois pouvoir dire que j’ai fini de m’occuper de ce joli piccolo. Alors soyons francs… Les tampons en cuirs n’étaient peut-être pas la meilleure option, et de la baudruche aurait probablement permis d’arriver à un toucher plus léger et moins dur. Mais voilà… une nouvelle fois, on retrouve le fameux diapason à 465Hz! Alors je me suis dit qu’étant donné que cet instrument ne serait sans doute jamais vraiment joué, ce n’était peut-être pas la peine de tout changer une nouvelle fois. D’autant que la mécanique semble passablement fatiguée, et que les réglages que je fais ne tiennent jamais bien longtemps.

Mais ça aura été une chouette aventure et un premier système Boehm! Et puis… on ne peut nier que ce piccolo est très esthétique d’un point de vue visuel! (Roh bah quoi, ça compte aussi!)

Alors zou! Un petit étui fait maison…
et c’est parti direction la Belgique!

Piccolo Boehm sur son étui
Piccolo Boehm sur son étui

Au boulot!

Bidouiller, c’est bien, c’est chouette, c’est rigolo.

Mais… c’est aussi vite envahissant! Avec les différents instruments en cours d’entretien ou de réparation, je commençais furieusement à manquer de place pour m’occuper de tout ça…

J’ai donc profité de l’été pour réorganiser tout ça, et créer un vrai ‘coin bidouille’, nettement plus grand et fonctionnel que le précédent, et qui ne sera dédié qu’à ça!

Coin bidouille
Coin bidouille

Et maintenant… y’a plus qu’à!