C’est de la triche ! Dopage instrumental / complément illustré 2

Deuxième bidouille évoquée dans l’article C’est de la triche ! Dopage instrumental, le « petit rajout en bois qui  permet de corriger un peu la justesse du Sol#3″… C’est donc parti pour quelques explications!

Ah le Sol#3… Peut-être pas tout à fait aussi problématique et faux que le Do#2, mais on n’est pas loin. Il s’avère en fait que ces deux problèmes sont liés*. Malheureusement, avec le système Boehm tel qu’il est appliqué aux flûtes aujourd’hui, ces problèmes de justesse sont assez inévitables… Mais on peut essayer de limiter les ‘dégâts’!

Il y a quelques temps déjà, Jacques Zoon a donc posé sur ma flûte (à ma demande) la bidouille suivante :

Correction du sol#3 1
Correction du sol#3 1

Un petit bout de bois, collé sur la clé du pouce, et qui va se poser sur celle du sol#. C’est mignon… mais ça sert à quoi ce truc? Ce petit truc de rien du tout permet de corriger un peu le problème de justesse du Sol#3.

Et comment ça marche ?

Correction du sol#3 2
Correction du sol#3 – 2

Et bien le principe est tout simple… Lorsque l’on actionne la clé du sol#, celle-ci soulève le petit bout de bois, qui fait levier et vient fermer partiellement la clé du pouce (si celle-ci était ouverte, bien évidemment).

Correction du sol#3 3
Correction du sol#3 3

Réduire l’ouverture de la clé fait le même effet que si on utilisait un trou de jeu plus petit : il fait baisser la note. Ce petit bout de bois peut donc être une aide conséquente pour corriger un Sol#3 obstinément haut malgré les efforts du flûtiste. (Petite note au passage, toutes les flûtes n’ont pas exactement les mêmes problèmes de justesse, ou pas au même degré. Cela dépend, entre autres, de la conicité de l’embouchure).

Outre l’aspect esthétique qui peut déranger, cette bidouille a un autre inconvénient (mais suffisamment petit à mon sens pour que je choisisse de garder la bidouille) : elle empêche l’utilisation de certains doigtés secondaires/de correction. Un exemple parmi d’autres (le premier qui me vienne en tête) : sur la flûte Boehm, la clé du sol# peut être actionnée pour remonter un peu le do. Avec cet ajout, ça ne fonctionne pas, et même… ça le baisse! Il faut donc être attentif à ce genre de petits détails, le temps d’avoir pris l’habitude.

Dernière remarque : le réglage de cette bidouille là est délicat (sans être difficile pour autant, j’ai pu remettre le bout de bois seule un jour où il s’était décollé). Il ne faut pas être pressé lors de la pose, sous peine d’avoir à tout démonter et nettoyer avant de recommencer!

*Pour plus de détails techniques sur le sujet, je vous invite à aller lire l'article sur le système du Do# automatique de J.Zoon, dans le n°115 du Traversières Magazine

2 réflexions au sujet de « C’est de la triche ! Dopage instrumental / complément illustré 2 »

  1. J’avais déjà entendu de cette « bidouille ». Il me semble même qu’une grande marque (je ne sais plus laquelle) la propose en option sur ses flûtes haut de gamme.

    Merci pour l’astuce pour remonter le do 😉

    1. C’est tout à fait possible qu’elle puisse être demandée en option…
      Ceci dit, à part pour le clétage avec sol# ouvert, je ne comprends pas vraiment pourquoi ça reste une option…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *