Derniers travaux

La fin du travail sur cette flûte comprend encore une étape importante : le retamponnage, remontage et réglage des clés. N’ayant pas avec moi le matériel ad hoc pour la pose de nouveaux tampons en baudruche, j’opte pour des tampons en cuir blanc. Je m’occupe aussi de mettre de nouveaux lièges pour les clés (et ainsi éviter les bruits en cours de jeu). Pour certaines clés je suis obligée de m’y reprendre à plusieurs fois pour arriver à une bonne étanchéité. La fermeture des deux clés articulées du pied nécessiterait d’ailleurs encore des réglages…

Clé 1 remontée (en cours de prise d'empreinte)
Clé 1 remontée (tampon en cours de prise d’empreinte)

 Puis vient le moment de s’occuper des tenons. Plutôt que de reposer des lièges, je choisis de mettre du fil. (Il eut d’ailleurs été plus logique de refaire les tenons avant le retamponnage…)

Cors main droite après remontage des clés, rajout des lièges, et tenon refait au fil
Corps main droite après remontage des clés, rajout des lièges, et tenon refait au fil

Il ne reste ensuite plus qu’à monter un nouveau bouchon de tête. Comme l’embouchure est tubée en métal, nous choisissons avec le propriétaire de la flûte de rajouter une petite plaque d’argent sur le bouchon.

Nouveau bouchon de tête
Nouveau bouchon de tête

Enfin, comme la flûte n’avait pas de boîte ou d’étui, je lui en confectionne un en tissu.

La flûte dans son nouvel étui
La flûte dans son nouvel étui

Et voilà! La restauration touche à sa fin…

Fin de la restauration
La flûte restaurée

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *