Flûte Thibouville-Frères ! 1 – Constats

Eh oui… encore une flûte mystère !
Bon, en soi, celle-ci porte une marque, mais tellement effacée qu’il est difficile d’affirmer qu’elle est de tel ou tel facteur. J’essaierai de décrypter ça à coup de loupe à l’occasion… Mais pour l’instant, il s’agit déjà de s’occuper correctement de cette petite convalescente.

Il s’agit d’une donc flûte en 5 parties, à 5 clés.

Flûte mystère

L’embouchure tout d’abord…

Déjà, quand je retire le barillet, l’insert qui sert de tenon à l’embouchure vient avec. La bague inférieure de l’embouchure s’est elle aussi décollée.

Embouchure et barillet

On reconnait bien sur le tube de métal les touts petits « pics » qui aident au maintient du tenon… Mais pas assez cette fois-ci !

Tenon de l’embouchure dans le barillet

Il faudra donc que je m’occupe d’essayer de récupérer le tenon, et de le remettre en place s’il n’est pas trop grippé… Mais on verra ça plus tard. L’embouchure a d’autres problèmes…

Des problèmes comme… ça. Oui, ça fait mal.

Embouchure fendue
Embouchure fendue – sous un autre angle

La fente est pile à l’opposé du trou de jeu, et l’on voit aisément à travers de l’un à l’autre. Vu l’ampleur des dégâts, il faudra peut-être que je pose des agrafes… mais le bois est vraiment très fin. En tous cas, le fait que le tenon se soit décollé est un avantage pour la réparation de cette fente. Mais pour le moment, continuons sur les constats…

Le cabochon aurait lui aussi besoin d’un petit coup de main… voire même d’un remplaçant !

Cabochon cassé

Passons maintenant au corps main gauche.

Corps gauche

Ici, pas de fentes à déplorer, c’est déjà ça !
Il faudra bien sûr refaire les tenons (au liège ou au fil), nettoyer toutes les parties métalliques, et retamponner. Mais rien de très exceptionnel donc.

c’est pas très propre tout ça…

Chose intéressante, les tampons étaient en liège. Ceux que je poserai ne le seront par contre pas !

Tampon liège

Au corps droit maintenant.

Corps droit

Pareil que pour le gauche, il faudra refaire les tenons, nettoyer le métal… Mais là on a aussi des fentes.

CD fente 1
CD fente 2

Les fentes ne sont pas très très longues, mais elles ont quand même l’air plutôt profondes. Il faudra donc en prendre bien soin aussi.

Pour le pied…

Pied

Une nouvelle petite fente, probablement suite à un choc sur le montant de la clé.

Fente pied

Et il manque aussi la petite bague à l’extrémité du pied. Je ne sais pas si je pourrais lui trouver une remplaçante, mais sinon j’essaierai au moins de nettoyer tout ça !

bague manquante

Oh, mais c’est que j’allais oublier le barillet !
Et ce serait dommage… vu les jolies fentes qu’il présente !

barillet fendu

D’accord, c’est un barillet tubé métal, ce n’est pas très surprenant… mais quand même !

Pour terminer… Voilà ce qui reste de la marque du facteur :

Marque ?

Un cerclage qui entoure ce qui reste de l’inscription, et deux étoiles, une au-dessus, une en-dessous. On devine très vaguement des restants de lettres en s’approchant trèèèèèès près. Je verrai si à la loupe je peux en tirer quelque chose…

Voilà pour les constats… et maintenant… place à la bidouille !

Une réflexion sur « Flûte Thibouville-Frères ! 1 – Constats »

  1. Bonjour et bonne année Pauline,

    Trop facile pour la marque de ta nouvelle flute mystère.
    {*/ Thibouville / Frères/ * }. La Couture Boussey, vu le clétage et le montage des clefs sur patins ovale, fin des années 30 (1830 bien sur).

    Je t’envois la photo de la marque en clair, photographié sur une clarinette en Buis, baguée ivoire à six clefs laiton, de la Collection THICAM. Que je t’autorise bien sur à utiliser si tu veux la joindre à cet article.

    Bonne continuation.

    F.Camboulive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *