Flûte Thibouville-Frères 7 – Espèce de petit cabochon va!

Non non, je n’ai pas abandonné la bidouille… loin de là 😉
J’ai juste… hem… pris un peu beaucoup de retard sur le blog !

Bref, petit article aujourd’hui pour essayer de combler un peu l’écart entre la réalité et là où on en est resté dans le dernier article sur cette flûte.

Je ne sais pas si vous vous souvenez (ça remonte à un moment il faut dire…), mais le cabochon de la flûte était… mort. Je crois que c’est le mot.

Cabochon cassé

Un peu trop mort pour que je puisse tenter de le réparer…
Du coup… je me suis dit que je pouvais essayer d’en faire un autre! Non le cabochon n’est pas essentiel pour la bonne production du son, mais un peu d’esthétisme visuel ne fait pas de mal de temps en temps.

Bref… comme le tour à bois m’avait déjà bien amusée une fois (rappel ici)… j’ai récidivé!

Paré à tourner

Et comme on ne change pas une équipe qui gagne… vive les boutons d’ameublement! (bon, c’est aussi parce que mon petit tour de modélisme n’est pas très puissant et que j’aurais du mal à tourner un bois dur)

Et c’est parti…

Ajustement du diamètre

Au début… c’est long… très long… Parce que je ne me sers pas assez du tour pour le manier rapidement, et que comme je n’ai pas beaucoup l’habitude, j’hésite pas mal.

Mais les choses avancent petit à petit…

Création du plat arrière

Je finis même par avoir réussi à ajuster le diamètre du futur cabochon.

Diamètre ajusté

Bon d’accord, à ce stade, c’est encore assez moche… mais ce n’est pas terminé!

Ça s’arrondit…

Une fois la base arrondie à peu près établie, je passe au marquage (et je m’amuse bien).

Marquage`

Mais pourquoi est-ce que je fais des marques me direz-vous?
Eh bien pour ça…

Creusage

Vous voyez où je veux en venir? Non?

Fin du travail du jour

Eh oui 🙂 le propriétaire de la flûte m’avait dit qu’il trouvait la pastille jolie… donc je me suis dit que j’allais essayer de la récupérer!

Mon cabochon sera un peu plus massif que celui d’origine. Et ce ne sera pas non plus un cabochon à vis, il n’est pas super régulier… bref est loin d’être parfait (mais ça tombe bien je ne le suis pas non plus, nah.)

Comparaison

Bien sûr le cabochon n’est pas encore complètement terminé. Il me faudra polir  teinter et éventuellement vernir le bois avant de coller la pastille. Mais pour aujourd’hui ça suffira comme ça!

Allez… pour terminer, encore deux petites photos ! Et promis, je vais essayer de rattraper le retard du blog rapidement 🙂

Souriez vous êtes filmés
En noir et blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *