Isidor Lot 6 – Le début de la fin

Le début de la fin donc…

J’ai refait les réglages des clés qui pouvaient en avoir besoin (en bougeant un peu la position du tampon dans sa coupelle si c’était nécessaire). A l’heure actuelle les cinq clés semblent avoir une bonne étanchéité et toutes les notes sortent bien, y compris le ré grave ! (Non parce que ne demandez pas non plus de m’occuper d’une flûte sans l’essayer hein…)

Dans les dernières choses à faire, il restait quand même la question du cabochon et du bouchon !

Pour ce qui est du bouchon : je prends comme base un bouchon pré-taillé pour une flûte traversière moderne. Comme celui-ci est un peu trop épais, je le réadapte au bon diamètre.

Adaptation du diamètre du bouchon
Adaptation du diamètre du bouchon

Comme le bouchon était prévu pour une flûte moderne, il est percé de part en part. Je lui rajoute donc une petite plaque de liège sur une des deux faces.

Nouvelle plaque sur le bouchon
Nouvelle plaque sur le bouchon

Puis je m’occupe de la vis. Pour essayer de pouvoir la récupérer, il a fallu que je scie littéralement l’ancien cabochon.

Cabochon scié
Cabochon scié

Malheureusement, la vis semble avoir été collée à l’intérieur et/ou rentrée en force (d’où le fait qu’il n’ait pas été possible de la dévisser) et elle est donc extrêmement abîmée.

Vis abîmée
Vis abîmée

Je décide néanmoins de tenter de la réutiliser. Je commence donc par retirer le plus de liège possible (mais je n’enlève pas tout, il a été collé et le bois est fragile…).

Vis nettoyée
Vis nettoyée

Puis je coupe la tige de la vis pour en reposer une en acier fileté.

début du travail sur l'arrière de la vis
début du travail sur l’arrière de la vis (merci papa pour la perceuse !)
Nouvelle tige pour la vis
Nouvelle tige pour la vis

Il ne reste ensuite plus qu’à remonter le cabochon lui-même et le bouchon ! Et voilà ce que ça donne :

Nouveau duo cabochon-bouchon prêt à être monté
Nouveau duo cabochon-bouchon prêt à être monté

Et ça y est… la flûte est ‘terminée’. Il reste bien encore un ou deux petits réglages à peaufiner, un dernier huilage à faire pour la route, mais elle devrait pouvoir retourner tout bientôt vers ceux qui me l’ont confiée !

La flûte remontée
La flûte remontée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *