Le retour de la flûte mystère! 1 – Constats

La flûte mystère est de retour!! (Non mais pas la même hein, une autre…) Et on a un sacré bout de chemin à faire ensemble…

Il s’agit d’une flûte en 5 parties (embouchure, barillet, corps gauche et droit, pied), à 5 clés. Oui j’aurais pu faire une photo d’ensemble. J’aurais pu. Sauf que… j’ai oublié. Et qu’à l’heure actuelle elle est déjà toute démontée et en cours de travail.

Enfin bref. L’embouchure disais-je.

Embouchure et barillet
Embouchure et barillet

Et bien l’embouchure va plutôt bien. Et elle a un très joli cabochon.

Cabochon... tout mignon!
Cabochon… tout mignon!

Bon par contre, côté tenon… faudra rectifier un peu ça!

Tenon déformé
Tenon déformé

En plus, je ne sais quel corps gras a

vait été utilisé pour l’emboîtement… Mais c’est super sale tout ça!

Miam...
Miam…

Passons maintenant au barillet. Si je vous dis qu’il est fendu… à force… on ne s’étonne même plus ! Mais là… Il est bien fendu. Non mais. BIEN fendu quoi.

Barillet
Barillet

Les fentes avaient déjà été reprises. On notera d’ailleurs que les bagues avaient été décollées et que la bague inférieure n’a pas été replacée dans sa position d’origine (mais ça n’a guère d’importance). Comme le barillet est entièrement tubé en métal, de telles fentes ne sont pas surprenantes. Ah, il y a aussi une autre petite fente, mais à côté de celles-ci, c’est rien! (Tellement rien que je ne l’ai pas photographiée, nah).

Et le corps main gauche, qu’en est-il?

Corps main gauche
Corps main gauche

Trois clés qui fonctionnent plutôt bien (elle seront, comme toutes autres, à retamponner), et pas de fente. Des nœuds du bois ont été ‘patchés’ mais ne sont pas traversants (on en voit deux sur la photo, mais il y en a plus que ça). Sinon, RAS. Enfin presque, mais on y reviendra plus tard. (attention, suspens…)

Le corps main droit, lui, ne se porte pas tout à fait aussi bien…

Corps main droite
Corps main droite

Et oui… Comme on est côté mortaise, et qu’elle est en plus doublée métal, on trouve des fentes! Pas une, ni deux… mais bien trois!

Et un...
Et un…
et deux... et trois... (ok ok je m'arrête)
et deux… et trois… (ok ok je m’arrête)

Sinon la clé n’a pas l’air d’avoir de problème particulier. Elle. Au moins. Non parce que celle sur le pied par contre…

Clé cassée
Clé cassée

La soudure en la plaque et la poupée a cédée. Je ne sais pas encore exactement comment je vais m’occuper de ça, mais on va bien trouver!

Ah, et en parlant des plaques qui supportent les clés… Elles sont vissées. Bon, d’accord, ce n’est pas la première fois que je vois ça. Sauf que là… toutes les vis sont trop fortes ou trop longues pour le bois. Toutes. Traduction : elles ont toutes créé de petits éclats dans la perce de la flûte. Rien d’irréparable cependant.

C’est donc parti pour un petit moment vu le travail à faire… Mais le bois de la flûte est tellement beau que rien que pour ça ça en vaut la peine !

Voilà pour les présentations de la nouvelle flûte mystère bis… (J’ai quelques idées de pistes pour essayer d’en remonter la trace… on verra ce que ça donne!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *