Musique en kit!

Bonjour et bonne année à tous !

Pour commencer l’année, je vous propose un article un peu différent de ceux que l’on trouve le plus souvent par ici. Parce que j’ai terminé l’année 2017 avec un instrument… en kit.

Oui oui, un instrument en kit. À construire soi-même. Si si. Et un instrument qui est assez loin de ceux dont je vous parle d’habitude. Parce que j’ai terminé l’année 2017 avec… une vielle à roue.

Aller, j’arrête le suspens. J’ai reçu à Noël le puzzle suivant :

Quoi, comment ça ça ne vous dit rien ? Bon, puisqu’il faut tout vous détailler… 😉Voilà, comme ça c’est plus clair.
J’ai donc passé une bonne partie de mon 31 décembre à construire ce modèle de chez Ugears.

Les puzzles se présentent donc sous forme de planches de bois, dans lesquelles les pièces qui vont être utilisées sont prédécoupées.

Chaque pièce est numérotée, et il n’y a plus qu’à suivre les instructions du manuel, qui nous guide étape par étape. Dit comme ça, ça paraît simplissime. De fait, le principe l’est. En pratique… ça n’est pas compliqué, mais ça demande un peu de concentration, de minutie, et de patience.

Déjà, il faut faire attention en détachant les pièces de leur support en bois. Un geste un peu brusque ou un peu violent, et l’on risque de casser une pièce. Pour certaines, des exemplaires surnuméraires sont fournis, mais pas pour toutes, il faut donc être un peu délicat.

L’assemblage est bien expliqué dans le manuel, et je n’ai rencontré aucun problème particulier. Par contre, il faut avoir un peu de place devant soi… parce que ça en mets un peu partout quand même.

Et puis il faut aussi ne pas être trop pressé… Le site annonce un avantage prévu entre 4 et 5h. Je pense que pour moi ça aura été plutôt 6 à 7h. Après, je n’avais jamais fait de puzzle de ce type, et j’avais peur de casser des pièces ce qui m’a rendu particulièrement précautionneuse à certains moments.

Mais petit à petit… ça avance quand même :Et je dois dire que c’est vraiment agréable de voir l’instrument se construire au fur et à mesure.
Avouez que ça a de la gueule !

Bref, après quelques heures, pas mal de concentration et de minutie… Tadaaaaa!

Et pour répondre à la question que vous vous posez tous (si si, même toi là-bas au fond) : oui elle fonctionnelle. Bon après, il ne faut pas chercher à retrouver le même son que sur une Hurdy-Gurdy originale hein. Mais il y a moyen de s’amuser et de tenter de jouer quelques petites mélodies. Non, je ne vous mettrais pas de démonstration maison, parce que même si ça reste un puzzle à échelle un demi, ça ne serait pas lui rendre justice.

Si vous voulez voir ce que ça peut donner, je vous laisse aller voir par là :
https://ugearsmodels.com/hurdy-gurdy/playing.html

En résumé…
Je me suis éclatée pendant toute la journée, et au final j’ai une jolie petite vielle à roue, sur laquelle je m’amuse à « jouer » de temps en temps. (On passera sur le « Pauline, c’est quoi ce bruit? », et on va dire qu’elle était mal accordée. Nah.)

En tous cas j’ai trouvé ce modèle de chez Ugears très bien pensé et conçu. On a même le petit bout de bougie pour graisser les engrenages, et la colophane pour la roue ! Le manuel est clair, et facile à suivre. Bref, si vous aimez les puzzles ou si vous aimez les instruments de musique ou si comme moi, vous aimez les deux, je n’aurai qu’une chose à dire… foncez ! (vous trouverez le modèle ici si jamais vous voulez jeter un œil)


Encore une très belle année à tous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *