Noblet&Thibouville 3 – Ça suit son cours…

Petit article pour faire le point sur la Noblet&Thibouville…

Côté métal tout d’abord. Parce que bon, je n’ai pas nettoyé que les bagues présentes sur la flûte, il fallait bien aussi s’occuper des clés! Elles sont toutes brillantes maintenant!

Clés nettoyées
Clés nettoyées

Côté bois… On commence par dévernir! (Le travail sur le bois aurait de toute façon abimé le verni, donc autant le retirer dès le départ). Puis c’est reprise des fentes, et en particulier de celle du barillet. J’hésite à essayer d’enlever la petite pièce de bois qui a été rajoutée… mais je me dis que je risque de faire plus de dégâts qu’autre chose, alors je la conserve finalement dans la réparation. Sans être spécialement difficile, c’est une étape un peu délicate, mais j’arrive à un résultat qui me plaît assez: la fente ne fuit plus, et il n’y a plus de différence d’épaisseur entre le bois du barillet et celui de la pièce rapportée!

Fente barillet reprise
Fente barillet reprise

Ensuite c’est parti pour un bon bain d’huile… À la sortie, j’en profite pour brosser un peu la perce avec un écouvillon, histoire de bien la nettoyer. Puis c’est repos en position verticale, pour que la flûte finisse de s’égoutter.

Fin du huilage
Fin du huilage

Et pour l’instant on en est là!

Pour ce qui est de la suite… Quelques petites ‘nouveautés’ prévues au programme: je pense reposer des lièges sur les tenons, et je vais tâcher d’utiliser des tampons en baudruche plutôt qu’en cuir… L’avenir nous dira si j’y arriverai!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *