Opération à cœur ouvert – 2

Suite des travaux sur la blessée grave…

Tout d’abord, il faut finir de s’occuper du corps main gauche. Je reprends donc une autre fente (quasiment à l’opposée de celle que j’ai agrafée), mais je m’occupe aussi, et surtout, de la pose de deux ligatures sur le tenon supérieur, pour essayer d’éviter que la fente ne se rouvre.

Ligatures
Ligatures

Puis je me penche sur le pied de la flûte. En démontant la clé, je m’aperçois que le bois qui est dessous est bien abîmé.

Bois enfoncé sous la clé
Bois enfoncé et fendu sous la clé

J’arrive à le reprendre malgré tout en rapportant de la poussière de bois d’une pièce extérieure. Pour l’autre fente du pied, j’arrive à un résultat qui me semble concluant.

Pied après réparation
Pied après réparation

Je fais ensuite deux huilages successifs, le bois ayant absorbé toute l’huile en moins d’une heure lors du premier huilage. Il ne me reste ensuite plus qu’à refaire les fils des tenons et refaire un bouchon pour l’embouchure…

Fils refaits
Fils refaits

Et… au final… je crois que la blessée est sortie d’affaire!

Fin des réparations
Fin des réparations

Dernières vérifications et petits tests sonores demain, histoire d’être sûre que tout va bien…  si tel est le cas, ce bel instrument pourra tout bientôt retrouver son propriétaire!

Edit du 23/04 : les réparations ont l’air efficientes et il n’y avait de perte d’air qu’au niveau de la clé… Un petit changement du tampon et un réglage du ressort plus tard… Une belle Grenser qui revient de loin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *