Opération à cœur ouvert

Aujourd’hui je m’attaque à une blessée grave… que je suis loin d’être sûre de pouvoir sauver !

Et pour cause, cette belle flûte compte plusieurs fentes très importantes. Sur le pied il y a ainsi deux fentes, une traversante et une autre, moins visible mais néanmoins importante, située dans la perce.

Fente pied
Fente pied

Si l’embouchure et le corps droit sont en bon état, le corps gauche a lui fortement souffert. On trouve une fente traversante sur le tenon supérieure, mais aussi, et surtout deux fentes sur le corps lui-même. Deux fentes… dont celle-ci.

Fente corps gauche
Fente corps gauche

Traversante sur presque toute la longueur du corps, la fente a déjà été encollée, mais ça ne l’a pas empêchée de se rouvrir. Comme il s’agit de la fente la plus importante de l’instrument, je me dis que réparer les autres n’aurait pas beaucoup d’intérêt si je ne peux pas m’occuper de celle-ci, c’est donc par elle que je commence.

détail de la fente
détail de la fente

Première étape, retirer le plus de colle possible pour mettre le bois à nu.

Colle en cours de retrait
Colle en cours de retrait

Une fois la colle le mieux retirée possible sans agresser plus le bois, je laisse un chiffon humide dans le corps pendant un peu plus d’une heure. Je viens ensuite combler la fente à la fois par l’intérieur et par l’extérieur de la perce.

Fente comblée
Fente comblée

Vu le bois et l’importance de la fente, je sais que, seule, cette réparation risque de ne pas tenir dans le temps. Mais je ne suis pas non plus convaincue qu’une (ou plusieurs) ligature(s) puisse(nt) vraiment aider. Je pense qu’il serait plus utile (voire nécessaire) de poser des agrafes dans le bois.

Mais l’opération est très délicate, le bois de la flûte étant fin. Je commence donc par faire quelques tests sur des tubes de bambous. Comme je parviens à poser des agrafes dans un tube dont l’épaisseur est plus petite que celle de la flûte, je décide de me lancer. Je place alors des repères sur les endroits où je pense poser les agrafes.

Prévision de l'emplacement des agrafes
Prévision de l’emplacement des agrafes

Si sur la photo précédentes j’ai placé tous mes repères du même côté de la fente, je choisis plutôt de poser les agrafes en quinconce de chaque côté. Et après pas mal d’hésitations et beaucoup de précaution…

Agrafes posées
Agrafes posées

Je parviens à poser huit agrafes sans qu’une seule d’entre elles ne touche la perce! La suite est plus simple, il me suffit de couper les tiges qui dépassent, d’en limer un peu les extrémités, et de reprendre les petites éraflures que je n’ai pu éviter au cours de la pose. Et au final… ça donne ça !

Fin de la réparation
Fin de la réparation

Je dois dire que je suis plus que surprise du résultat… Je ne peux malgré tout pas garantir que la réparation tiendra, mais je pense qu’il y a bon espoir ! Voilà donc pour le début des travaux sur cette flûte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *