Piccolo Boehm 6 – Remontage, 2ème!

Après avoir laissé tremper les parties du clétage qui étaient oxydées dans du dégrippant pendant plus de 12h… je constate avec joie que le produit a fait son travail et que les clés on retrouvé leur mobilité !

Je ré-attaque donc le remontage. Nouvelle pose de liège, nouvelle pose de tampons. Remise en place de clés et des ressorts. A force, je commence à avoir pris une certaine habitude, et ce petit système Boehm n’a plus beaucoup de secrets.

En cours de remontage
En cours de remontage

Mais le remontage complet met en évidence le fait que certaines des clés sont un peu tordues et qu’il y a des problèmes de hauteur. Je parviens à les redresser, mais préfère parfois ne pas chercher un alignement parfait, de peur de trop faire travailler le métal et de risquer de le fragiliser (voire même de le casser). L’anneau du fa reste par exemple un peu plus haut que le reste de la main droite.

Détail clétage main droite
Détail clétage main droite

Pour les deux tampons de la clé du si, je ne parviens pas à un réglage satisfaisant avec les tampons que j’ai pu acheter, j’en fais donc deux nouveaux en cuir sur une base de liège.

Nouveaux tampons clé de si
Nouveaux tampons clé de si

Une fois le remontage terminer, je peux m’apercevoir des réglages qu’il va falloir reprendre. La clé A bouche mal, idem pour l’un des deux tampons de la clé du sol. Autre problème, le fa et sa clé de correspondance.

Pour ce qui est de la clé A, il semble qu’il y ait un déséquilibre dans la force des ressorts des clés de trille. En effet, le ressort de la clé B est beaucoup trop épais et fort. Je n’étais d’ailleurs pas arrivée à le sortir lors du démontage (et je n’y suis toujours pas arrivée depuis). Ce déséquilibre semble même avoir, à la longue, fini par voiler légèrement l’axe en lui même. Je le redresse donc légèrement, puis je change le ressort de la clé A et réajuste l’assise du tampon dans sa coupelle. Ajoutez à cela une prise d’empreinte très légèrement forcée, et on arrive à une clé qui semble bien boucher!

Pour la clé de correspondance du fa, je réajuste l’épaisseur lièges et joue là encore sur la prise d’empreinte.

Quant à la clé du sol… Je dois admettre que je n’ai pour l’instant pas encore bien identifié d’où vient la perte d’air… Mais… je l’aurai un jour, je l’aurai!

Piccolo remonté, avant les derniers réglages
Piccolo remonté, avant les derniers réglages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *