Piccolo mystère 6 – Terminus !

Après la préparation d’un nouveau bouchon… Il ne me manquait plus que le problème du tampon de la clé du fa à résoudre !

Le problème venait du fait que la clé n’est pas d’origine et qu’elle est tordue… ce qui fait qu’elle ne se posait au final pas parfaitement en face du trou! Du coup l’étanchéité ne se faisait pas… Après diverses tentatives infructueuses je finis par faire un tampon qui ne soit pas tout à fait rond mais un peu ovale. Il dépasse donc de sa clé, ce qui n’est pas très esthétique, j’en conviens, mais c’est la seule solution que j’ai trouvée pour arriver à faire boucher la clé.

Nouveau tampon sur la clé de fa
Nouveau tampon sur la clé de fa

Il ne restait ensuite plus qu’à faire le réglage de la place du bouchon. Sauf que cette fois-ci je ne parviens pas à déterminer vraiment un diapason ! Rien qu’en jouant plus ou moins découvert sur l’embouchure il est possible d’avoir plus d’un demi ton d’écart… Je me fie donc aux rapports d’intervalles pour choisir une place au bouchon.

De manière générale je trouve ce piccolo assez difficile à jouer. Le trou de l’embouchure avait été limé et agrandi, ce qui rend le son un peu « sifflant » et lui fait perdre un peu en chaleur.

Trou embouchure
Trou embouchure

Une nouvelle restauration qui arrive à son terme… Le piccolo retourne donc dans sa petite housse maison et a pu retrouver son propriétaire ! Je garde en tête le numéro découvert sous la clé du do… peut-être en apprendra-t-on un jour un peu plus sur cet instrument!

Piccolo restauré
Piccolo restauré

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *