Piccolo Thibouville-Grandin – 1 Constats

Eh oui, encore un article de constats! Parce qu’avec un seul instrument en cours, on s’ennuierait! (Et aussi parce que ce piccolo attend depuis biiiien trop longtemps…) Retour donc des modèles réduits 😉

Il s’agit donc d’un joli petit piccolo (oui je sais, petit et piccolo ça fait doublon, mais ça me paraît toujours riquiqui) de la marque Thibouville-Grandin, à 5 clés.

Marque Thibouville-Grandin
Marque Thibouville-Grandin

J’avais un jour essayé de compter toutes les marques dont j’avais pu entendre parler qui compte des Thibouville, j’avais du arriver à plus d’une quinzaine! Bref…

Piccolo Thibouville-Grandin
Piccolo Thibouville-Grandin

L’embouchure va bien, par contre le cabochon n’est plus qu’à moitié existant… Ça sera peut-être l’occasion d’essayer de lui en refaire un, en essayant de faire mieux que le premier que j’avais fait! (Petit rappel par ici pour ceux qui veulent)

Cabochon
Cabochon

Le barillet, lui, est fendu (oh, quelle surprise! ^^)

Barillet fendu
Barillet fendu

Pour ce qui est du corps, il faudra nettoyer et retamponner les clés. Si les ressorts ne posent pas de problème (ils ont l’air d’aller plutôt bien), ça ne devrait pas être trop compliqué. Du côté du tenon par contre… petite originalité :

Tenon gainé métal
Tenon gainé métal

Il n’est fait ni au fil ni au liège comme j’avais pu en voir jusqu’à présent, mais il est gainé de métal. Le dit métal est bien abîmé, et je ne pense pas le conserver. Je le remplacerai probablement par une méthode plus « classique » (mais je n’ai pas encore choisi laquelle). Tout dépendra de comment se présente le bois en dessous !

Et voilà pour le point de départ du travail sur ce mignon piccolo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *