Projet top secret – Nom de code HTB / Ep.1

A l’heure où je rédige ces lignes, le principal intéressé du projet HTB n’est pas encore au courant… Ce qui explique (en partie) le manque d’activité sur ce blog ces dernières semaines. Non parce que vouloir faire une surprise et la détailler, photo à l’appui, sur internet… On a vu mieux niveau discrétion.

Bref, en revanche, à l’heure où vous lisez tout ça… Le projet HTB devrait avoir retrouvé son propriétaire, et je vais donc pouvoir lever le voile… et rattraper le retard pris sur le blog!

Alors donc… le projet HTB.

HTB… pour hautbois. (Oui je sais, c’est pas d’une originalité folle, mais c’était le nom du dossier correspondant sur mon ordinateur. Voilà.)

Et oui oui, j’ai bien dit hautbois et pas flûte. Ça change un peu.

M’enfin?! Ou est-ce qu’elle a trouvé un hautbois? Elle est pas flûtiste?

Bah si. Mais y’a des gens assez fous pour laisser des instruments trainer entre mes mains. Que voulez-vous, la nature est ainsi faite… Bon, je vous rassure tout de même, aucun hautbois n’aura été maltraité durant l’opération. Je crois même qu’on peut dire que c’est le contraire!

Rentrons un peu dans le vif du sujet. Un hautbois. Un joli Cabart pour être exacte.

Hautbois Cabart
Hautbois Cabart

J’avais, il y a un bout de temps déjà, fait quelques recherches sur cet instrument mais je dois avouer là tout de suite, je ne me souviens pas exactement ce que j’avais pu trouver… Il faudra donc que je retourne chercher un peu précisément. Tout ce que je peux vous dire c’est que c’est une marque française, qui est née dans l’Eure (du côté d’Ezy sur Eure). Au XIXe siècle. Et qu’elle serait, si je ne me trompe… liée à la famille Thibouville. Eh oui. Encore et toujours eux. Bref, je ne m’étendrai pas plus là dessus aujourd’hui, je finirai par dire des bêtises.

Quoi qu’il en soit, l’instrument est donc marqué « CABART / A PARIS/ ♭ #♮/ BREVETÉ S.G.D.G. » le tout surmonté d’un bateau de type galion. La marque est présente sur le pavillon, ainsi que sur le corps supérieur (sans la mention du brevet cette-fois).

Marque Cabart
Marque Cabart

Le projet HTB est simple : m’occuper un peu de cet instrument. Mais je ne suis ni hautboïste ni qualifiée dans le réglage de précision du hautbois (et c’est compliqué un hautbois…). Je m’en tiendrai donc à ce que je peux faire sans faire courir de risques à l’instrument (nettoyage, travail du bois…).

Et pour plus de détails… Rendez-vous tout bientôt pour la suite!

4 réflexions au sujet de « Projet top secret – Nom de code HTB / Ep.1 »

  1. Ah oui, carrément un hautbois 🙂 Que de courage ! C’est effectivement réputé difficile comme instrument en terme de réglage. Il me semble même qu’il faut un outil spécifique pour démonter certaines clefs…

    Bon courage en tout cas 🙂 Moi j’hésite à m’attaquer aux clarinettes 🙂

    1. Eh oui, un hautbois! Mais je ne me suis pas lancée dans du réglage de précision, justement parce que ça dépasse mes maigres compétences 😉 sinon je n’ai pas eu besoin d’outil spécifique pour ce hautbois là (mais ça n’est pas un hautbois moderne, alors c’est peut-être pour ça!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *