Révision expresse

Aujourd’hui le temps passé « à l’atelier » aura été conséquent. Et pour cause… j’ai récupéré hier soir un instrument que je rends… ce soir!

Cet instrument, c’est une magnifique flûte système Boehm, dont le corps et la patte portent la marque:
*ALBERT*PAXMAN BROS.LONDON*

Marque sur la patte
Marque sur la patte

L’ami qui vient d’acquérir cette flûte a besoin de la jouer dans une quinzaine de jours… Il ne devait à la base donc s’agir que de quelques réglages de correspondances de clés. Sauf qu’au final… y avait  bien plus à faire.

Voici donc la bête à son arrivée :

Flûte au départ
Flûte au départ

En soi, elle sonne déjà plutôt bien, malgré des réglages approximatifs il est vrai. Mais c’est en commençant à la démonter que je me rends compte du travail qu’il va y avoir à faire dessus…

En cours de démontage
En cours de démontage

Les clés sont plus oxydées que je ne le croyais, les axes le sont aussi (certains grippent d’ailleurs pas mal), et il y a des tampons à qui auront besoin d’un petit coup de propre. Si je veux pouvoir arriver à trouver un réglage satisfaisant, il va falloir commencer par nettoyer tout ça!

Hier soir je m’en suis donc arrêtée là…

Tetris de clés
Tetris de clés
Huilage du bois
Huilage du bois (oui j’ai des plantes sur mon établi)

En reprenant ce matin… j’ai sorti l’artillerie lourde. C’est à dire que j’ai profité de la chance d’avoir en ce moment une polisseuse prêtée par un ami qui donne dans la bijouterie. (Bisous si tu passes par là!) Et que sur ce coup-là… ça m’a quand même bien sauvé la mise! Parce que s’il avait fallu tout désoxyder à la main… je n’aurais clairement pas pu le faire dans la journée.

Clétage nettoyé
Clétage nettoyé

Après avoir donc nettoyé clés, axes, tampons et lièges, dégraissé la tête des poupées et essuyé le surplus d’huile… place au remontage.

En cours de remontage
En cours de remontage

Et après quelques réglages (pas tout à fait aussi fins que ce qu’il serait possible d’obtenir, mais j’ai préféré ne pas prendre de risque pour les tampons (je n’en avais pas de rechange sous la main), on arrive à ça :

Flûte réglée
Flûte réglée

Elle est quand même un peu plus jolie maintenant, non?

En tous cas elle est tout à fait jouable, et les graves sont beaucoup plus faciles qu’ils ne l’étaient au départ (à cause de nombreuses fuites d’air). Il resterait encore du travail à faire sur cette flûte pour qu’elle puisse être jouée sur du long terme (changement des lièges de tenons, éventuellement d’un ou deux tampons, réglage plus fin sur certaines clés…). Mais le résultat actuel devrait (j’espère) déjà tenir le coup un moment!

Flûte Paxman
Flûte Paxman

Il faudra aussi à l’occasion que je me penche sur la maison Paxman… (Qui à l’heure actuelle semble spécialisée dans la factures des cors)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *