Tabard 4 – Faut que ça brille!

Je disais dans un article précédent (par ici) que je trouvais les plaques métalliques de la flûte assez jolies. Ce que je n’avais pas réalisé… c’est qu’il allait aussi falloir les nettoyer!

Pour commencer je protège le bois autour des parties métalliques.

Protection du bois
Protection du bois

Parce que le moins qu’on puisse dire c’est que le nettoyage va être nécessaire ! Toutes les pièces métalliques sont fortement oxydées. Qu’il s’agisse des clés :

Clé oxydée
Clé oxydée

Ou des autres pièces :

Métal oxydé
Métal oxydé

Ensuite… Huile de coude, patience et minutie sont de rigueur. Mais le jeu en vaut la chandelle, et au bout du compte…

Tout propre!
Tout propre!

Et une flûte désoxydée une ! (Oui bon d’accord, pas les clés… pas encore!)

Métal nettoyé
Métal nettoyé

Une fois le métal astiqué-briqué-lustré… place au nettoyage du bois ! Et pour ce faire, un bon huilage est de rigueur. C’est donc parti pour 48h de bain d’huile.

En cours de huilage
En cours de huilage

A la sortie, je brosse la perce à l’aide d’un écouvillon puis je laisse la flûte s’égoutter tranquillement en position verticale quelques heures avant de l’essuyer un peu, sans pour autant chercher à éliminer toute trace d’huile, le bois finira d’absorber tout ça.

Et voilà où on en est à l’heure actuelle !

Flûte au repos après huilage
Flûte au repos après huilage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *