Tulou 2 – Début, milieu, et fin!

Comme il n’y avait que peu à faire sur ce joli piccolo, le travail aura pu aller assez vite!

On commence bien sûr par le démontage. Pas de problème particulier, juste une ou deux petites curiosités de facture au niveau des clés et des ressorts :
– Certaines clés ont des ressorts plats très longs, qui nécessitent de passer sous l’axe, le bois est donc creusé en fonction

Exemple encoche ressort plat
Exemple encoche ressort plat

– Mais ce qui me surprend encore plus, c’est que sur les cinq clés, trois fonctionnent sur des ressorts aiguilles! Il faudra que je fasse particulièrement attention à ne pas les casser, ils ne sont pas montés sur les clés mais sur les montants d’axe, et seraient donc extrêmement difficile à retirer…

Exemple ressort aiguille
Exemple ressort aiguille

– Dernière petite remarque, certaines clés (au moins deux, mais j’avoue ne plus savoir pour les autres), portent un petit chiffre 2. Ce n’est pas la première fois que je tombe sur ce chiffre sur des flûtes, il faudra vraiment que je fasse des recherches à l’occasion!

Exemple clé marquée
Exemple clé marquée

Côté métal, il n’y a pas grand chose à faire mis à part un bon nettoyage. Pour les clés je protèges les tampons avant toute chose, étant donné que je compte pouvoir les conserver. Je m’occupe aussi du tenon de l’embouchure. Je n’ai pas la prétention qu’il soit de nouveau parfaitement cylindrique, mais en tous cas, il ne force plus dans le barillet!

Tenon redressé
Tenon redressé

Côté bois, je retire le liège du tenon, et zou! Bain d’huile pour tout le monde! Une fois le piccolo bien égoutté, je peux finir d’enlever les dernières traces de moisissures qui ne seraient pas encore parties.

Fin du bain d'huile
Fin du bain d’huile

Je remplace ensuite l’ancien liège du tenon par du fil.

Tenon refait au fil
Tenon refait au fil

Il ne me reste alors plus qu’à replacer les clés. Juste avant, je nettoie ou change les liège. Je ne rencontre pas de difficulté particulière lors du remontage, mais j’intervertis volontairement deux vis. L’une était trop grande pour sa clé, l’autre trop petite… Elles sont mieux dans leur configuration actuelle! (sur la photo, la vis de la clé du sol # est trop grande, elle fait partie des deux que j’ai interchangées).

En cours de remontage
En cours de remontage

Dernier petit détail: changer le bouchon de tête. Petite surprise, il y a une rondelle de liège synthétique collée sur celui qui est en place. Étant donné qu’elle est en bon état, je la récupère et la replace sur un nouveau bouchon, plus long que le précédent, qui était trop court pour permettre un bon accord du piccolo.

Ancien bouchon et liège synthétique
Ancien bouchon et liège synthétique

En parlant d’accord… Ce piccolo est plus ou moins à 465Hz! Cette fois-ci je dois dire que la thèse de l’instrument d’église me paraît peu probable… un instrument militaire semblerait plus vraisemblable!

Et voilà Il ne me reste plus qu’à doter le piccolo d’un petit étui… et il peut retourner vers son propriétaire!

Piccolo sur son nouvel étui
Piccolo sur son nouvel étui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *