Un kit d’entretien?

De retour après une bien longue absence (pour cause d’emploi du temps bien chargé puis de piratage informatique… grrr) pour se pencher sur une petite question qui m’a été posée plusieurs fois, et à laquelle je me suis dit qu’il serait intéressant de répondre aussi ici…

Quels sont les indispensables du flûtiste qui veut prendre soin de son instrument?

Alors… Bien sûr, tout dépend de si l’on parle de flûte moderne ou ancienne.

Commençons donc par la moderne tiens.
Pour moi, dans la trousse d’entretien de base de la flûte, il y a ça :

Entretien flûte moderne
Entretien flûte moderne
  • l’évident tournevis : attention à le choisir bien adapté aux vis de sa flûte! C’est pour ça qu’il peut être intéressant d’en avoir plusieurs au besoin. Si un tournevis trop gros s’avère inutilisable, un trop petit est susceptible d’abîmer prématurément les vis…
  • le tire-ressort : parce que même si la plupart du temps on peut remettre un ressort sorti de son logement avec un tournevis… c’est quand même nettement plus pratique (et plus sûr) avec l’outil adapté!
  • la pince plate : pour sortir un axe (qui aurait par exemple besoin d’être nettoyé) sans le rayer ou l’abîmer.
  • l’huile : parce qu’une mécanique bien huilée c’est quand même nettement plus agréable! (On trouve de l’huile dans différents conditionnements)
  • le papier à cigarette : très utile pour vérifier le bouchage des clés ou enlever le trop plein d’humidité qui peut se loger dans les tampons. On le choisit de préférence non gommé (donc sans colle), et on évite au maximum les feuilles talquées ou poudrées, qui laissent vite un résidu sur le tampon.
  • (+le chiffon de nettoyage/lustrage : en soi pas forcément strictement indispensable… mais quand même!)

Pour ceux qui démontent les clés et qui veulent nettoyer les axes… Pensez aussi à nettoyer l’intérieur des charnières! Auquel cas, des petites chenilles (type cure-pipe) et de l’essence F pourront vous être utiles. Faites aussi bien attention à votre surface de travail… Un support anti dérapant peut-être une bonne idée pour éviter les rayures dues au tournevis qui ripe (ou pire…).

Passons maintenant aux flûtes anciennes…

Entretien flûte ancienne
Entretien flûte ancienne
  • l’huile (ou mélange d’huiles): parce que le bois a besoin d’être nourri… et protégé! Une flûte trop sèche a plus de chances de fendre… (Bien évidemment valable aussi pour les instruments modernes mais en bois)
  • l’écouvillon et le chiffon : parce que non on ne huile pas que l’extérieur 🙂 pour les flûte dont la perce serait très conique, ou très étroite, il peut parfois être intéressant de prendre un écouvillon à piccolo
  • le goupillon : pour pouvoir aller retirer en ‘grattant’ (doucement!!) toutes les petites saletés et moisissures (miam) qui peuvent se loger dans nos flûtes…
  • le fil : si vos tenons sont filés… mais je pense que je n’ai pas trop besoin de vous expliquer!
  • la graisse à liège/à fil : parce qu’un emboitement trop dur c’est un bon moyen de fendre une mortaise… On trouve des tas de marques qui en proposent sous forme de sticks ou en pot, le baume à lèvre peut aussi faire l’affaire, personnellement je fais un mélange vaseline-cire d’abeille qui me convient plutôt bien!
  • la pince (plate de préférence) : pour retirer la/les clé(s) avant de huiler
  • si la flûte est ‘vraiment’ ancienne et qu’elle a des vis et des tampons en baudruche : tournevis et papier à cigarette sont à rajouter.

Petite remarque en passant : avoir un support sur lequel on peut poser sa flûte, démontée, quand on la huile, est aussi une bonne idée…

Et voilà! J’espère que ces quelques lignes pourront à l’occasion être utiles à l’un ou l’autre d’entre vous… Si jamais vous remarquez un oubli, n’hésitez surtout pas à m’en faire part!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *