Un peu d’histoire : Jean-Baptiste Tabard

Au XIXe siècle, la facture française a une grande renommée et fera beaucoup dans le développement  et l’évolution des instruments à vent.Parmi les facteurs lyonnais on compte ainsi Jacques-François Simiot (1769-1844), qui innovera notamment du côté de la clarinette en proposant un modèle à douze clés dès 1803 puis en 1827 une clarinette dite omnitonique, donc conçue pour pouvoir jouer dans tous les tons.

Jean-Baptiste Tabard (1779-1845) épouse Emilie Simiot (fille de Jean-François) en 1812 et fonde sa propre marque. Jusqu’en 1789, les métiers liées à la facture instrumentales sont organisés en différents « grades » : apprenti, compagnon, maitre moderne, maître ancien, garde, syndic, juré, juré-comptable et doyen de la communauté des faiseurs d’instruments. La parenté ou le mariage avec la fille d’un maître donnait lieu à certains « passe-droits ». Les corporations de luthiers et de faiseurs d’instruments, comme celles des autres corps de métier, on été dissoutes et interdites par les lois du 14 et 27 Juin 1791. Mais il semblerait que certaines anciennes pratiques subsistent encore…

Marque Tabard sur le pied
Marque Tabard

Les différentes sources que j’ai pu consultées s’accordent sur le fait que la marque Tabard existe à Lyon jusqu’en 1848, mais pour ce qui est de l’année de création, j’ai tantôt trouvé 1812, tantôt 1820. Je pense néanmoins que 1812 soit plus probable.

Il semblerait que Jean-Baptiste Tabard ait été particulièrement réputé pour ses cors, et trompes. Dans l’ouvrage de Pierre Constant (1893) il est mentionné que « Le plus original, à coup sûr, est l’espèce de serpent à 3 clés. A pavillon en forme de tête de dragon, dont il y a des spécimens à Bruxelles et à Leipzig dans la collection P. de Witt ». Mais la maison Tabard produira aussi d’autres sortes d’instruments à vents, parmi lesquels clarinettes, et bien sûr, flûtes.

Sources :
- Constant Pierre: Les facteurs d'instruments de musique : Les luthiers et la facture instrumentale; précis historique
- Ralph Tomas Dudgeon : The Keyed Bugle
- Eric Hoeprich : The Clarinet
- http://gw.geneanet.org/wailly?lang=en;p=jean+baptiste;n=tabard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *